La plume de la danse Hip-hop
Hip-Hop Social

« Avoir » la danse au Cosec

SHARE

Etude de 7 danseurs sur la base de l’auxiliaire « Avoir »:

Danseur numéro 1: D’un calme  apparent, ce danseur fait son entrée. Accessoires ôté, il semble paré à danser. Hypothèse confirmée: il entre dans son monde où le beat semble débeater afin de pouvoir débiter ses propres beats. L’amplitude n’est pas. Tout se passe terre à terre. D’une concentration voulue, il m’apparaît que chaque occasion offerte par le son donne de la maturité au pas créant ainsi une beauté du mouvement. Ce danseur se nomme Ti-flex.

Danseur numéro 2: Doucement, il se met dans l’ambiance. Ça commence par la mise en mouvement jusqu’à ce qu’il soit complètement  entré dans le son. Dès lors, il commence à prendre de l’ampleur. Il a en tête l’idée d’un pas où il survol la terre basse d’une jambe droite maîtrisée. Il se heurte à quelques échecs pour, au milieu d’un cercle, le réussir parfaitement à en recevoir l’approbation de ces confrêre. Ce danseur se nomme D-tox.

Danseur numéro 3: Il est doté d’un dynamisme pertinent qui lui permet de pouvoir saisir l’attention par l’énergie qu’il a à revendre. La vivacité qui traverse son être fait de chacun de ses pas quelque chose de visuellement accessible. Ce danseur se nomme Benji.

Danseur numéro 4: Discrètement entré dans la salle, il se repère tout de même. Il danse mais une jolie insolence vis-à-vis de l’implication s’échappe. Il fait des glissement sur le sol avec une légèreté cadré par un contrôle de soi évident. Cela semble facile, voire même naturel pour lui. Ce danseur se nomme Keyley.

Danseur numéro 5: De par sa jeunesse, une énergie  débordante s’exprime de son corps. Une rapidité excessive qui laisse tout de même transpirer une technique à venir & une qualité en danse qui, après avoir été contrôlée, sera d’un intérêt certain. Ce danseur se nomme Confiseur.

Danseur numéro 6: Chacune de ses pulsions, chacune de ses ondulations est maîtrisée. Il a une musicalité très intéressante et très poussée.

Danseur numéro 7: Il a du flow. Ce qui se dégage de lui c’est sa vitesse d’agir et de réagir avec le son. Lorsque il danse, se met alors en place un engloutissement des beats pour les sublimer et en faire quelque chose de plus personnel. Ce danseur se nomme Jlo.

C’était donc ce que j’appelle un aperçu d’une étude sur les danseurs. D’autres, hier, ont retenu m’ont attention quant à leurs manières de danser mais je préfère m’étendre sur ceux-là dans une autre étude.Ceux nommés ici, font partis de ceux qui comme le titre l’indique ONT la danse en eux.

Signé (comme d’habitude): Kiudee Davie-Winstley

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils