La plume de la danse Hip-hop
Hip-Hop Social

Blanche-Neige et les 7 nains (remake Hip-hop)

SHARE

(Maybe an English version here soon)

Cela fait un peu plus de 8 mois que j’interagis dans le milieu Hip-hop. Certains diront “seulement”, moi je préfère dire “pour le moment”. A ce propos, il est vrai que j’ai eu l’occasion de rencontrer pas mal de gens et donc pas mal de danseurs.

Bref, cet article c’est pour parler un peu de 7 personnalités -parmis tant d’autres-  qui, dans le milieu, m’ont marquées. Je ne vais pas développer de fou, je tenais juste à en parler. Une manière de leurs faire un coucou en passant quoi :

– Il passe sa journée à danser. Tellement il danse, il n’a plus le temps de rien. Injoignable car “en training désolé..“, ses proches finissent par se demander s’il a une vie en dehors de la danse. Mais les gens, il s’en fiche: “la danse c’est ma vie, un point c’est tout“, et tu as bien raison mon enfant. Un jour il percera, il le sait & le seul moyen d’y parvenir c’est en s’entraînant. Si cela signifie en contre-partie de délaisser ses proches, il accepte. “Quand je percerai ils comprendront” enfin il l’espère. C’est le danseur ambitieux.

– Il est abonné aux chaînes Youtube des meilleurs danseurs et des meilleurs évènements. Il s’entraîne aussi souvent que possible, ne connaît pas son niveau et fait des vidéos mensuelles (ou pas d’ailleurs) qu’il postera à son tour sur Youtube. Il espère ainsi se faire repérer -enfin je crois, sinon pourquoi ?-. Tous ses amis lui dise qu’il danse “super bien” alors il a confiance en l’avenir radieux que ces compliments lui promette. Ce qu’il voudrait c’est avoir le niveau d’Untel car “non mais il danse trop bien, il est super connu, il fait le tour du monde et il danse dans les clips quoi !!!“. Mmh j’aurai préféré qu’on me réponde “Il est talentueux, passionné. Il vit de sa passion et c’est ce que je voudrais faire aussi” mais ce n’est pas grave. C’est le danseur débutant.

– Il a compris que le Hip-hop ce n’est pas dans le virtuel que ça se passe alors il est là à tous les évènements, discret, gentil avec les gens, il se faufile au milieu des danseurs pendant les sessions. Parfois il danse. Souvent il ne danse pas. Il n’est pas prêt, enfin c’est ce qu’il pense alors c’est ce qu’il dit. En vérité, il ne sait pas, il a jamais (été) jugé. La plupart du temps, il connaît de bons voire très bons danseurs mais il a compris que ce qu’il voulait réellement c’était évoluer à son rythme, avoir son niveau, et percer avec son style. C’est le danseur amateur.

– Il est connu mais en même temps inconnu des bataillons. Il arrive en winner au battle, les dents qui disent Bonjour au peuple après 100 sms de “Je suis à côté, j’arrive tkt”. Où qu’il soit il connait tout le monde sans exception. Il danse bien, ça on le sait, on l’a entendu dire par Untel qui est une valeur sûre mais c’est tout. Aux évènements, il est toujours là pour soutenir ses frères. Mais vous ne le verrez pas danser, il n’a pas l’temps et puis il n’est “pas là pour ça“, il vient “juste voir et encourager” Untel qui participe. Les gens de l’extérieur diront que “il est un peu hautain non ?” ou alors ils demanderont “Mais est-ce qu’il danse réellement au moins ?“.. On sait pas en tout cas “Foss mon gars” mais fais plaisir aux gens, danses un jour. C’est le danseur (in)connu.

– Il fait tous les battles. Ou du moins toutes les présélects, mais il ne passe jamais. Ne cherchez pas trop loin la cause de cette malheureuse habitude, lui-même vous le dira: “J’ai été boycotté” ou “Façon ce jury il ne m’a jamais aimé”. Ce à quoi il faut répondre “Ah ouais chaud..” sous peine d’enclencher un dangereux monologue. C’est le danseur grincheux.

– Il le dit, il le répète: la “new génération” c’est pas son truc. Il vous le dira mieux que moi, ce sont tous des impertinents qui ne savent pas prendre conscience de la valeur de ce qu’il danse. Il le cri, et l’écrit en statut (dès que possible) “Le Hip-Hop c’était mieux avant”. Car “oui ma petite, avant c’était pas commercial comme ça. Il n’y avait pas tant de haine. On dansait au nom des valeurs Hip-hop, au nom de NOS valeurs”. C’est le danseur nostalgique.

– Il est un danseur. Il le dit. Soit ça se voit, soit on le croit. Mais ce que l’on sait surtout c’est qu’on l’entend. Il a un avis sur tout et n’importe qui. En général, pendant les battles -ou même après-, c’est mon nouvel ami avec qui je confronte mon opinion. Il ne va pas danser aujourd’hui, noooon lui il danse “pour le plaisir” t’sais. Ce doit être avec le même plaisir qu’il transforme un battle amical en un match de foot dont il est évidemment le commentateur. Et vas-y que je te sors des termes super poussé. C’est le danseur bavard, mais au sens gentil du terme.

Bref, j’écris ça. Mais les danseurs Hip-hop ils sont tripants. Des petits fifous passionnés qui, en dansant, en évoluant, me rappelle à quel point le Hip-hop c’est trop important. Pour moi comme pour eux. Et ce, au quotidien. Continuez tous !

Peace Akhis – Peace Oukhtis 

%d bloggers like this: