[ Event ] Moi, mon cahier et mes cornes stylotés étions au Cercle Underground 6, vous savez ?

Scroll down to content
SHARE

(English version)

9h30. Mon réveil sonne. Je me prépare physiquement et mentalement, aujourd’hui est une grande journée : c’est le Cercle Underground 6 ! Après un Suprême Cercle Underground mémorable et enrichissant je me dis que ma journée va être longue et chargée. Plus longue que chargée finalement. Mais passons.

Durant nos 2h30 d’attente dans le froid, dans une queue peu conviviale malgré les efforts de Fabrice ; avec ce dernier, Céline, Candy Man et Mel’s on s’ambiance doucement sur des sons de Martien que l’on aura jamais (big up Fabreezy). Mais on s’en fiche, on connaît bien cet event, ça va être lourd c’est (pas si) sûr !

16h30 approche et ça n’a toujours pas commencé… Hmm je pense «Et ceux qui sont là depuis 11h30 à faire la queue, ils en disent quoi ?» mais en silence, car de toute façon avec la musique on ne m’entendrait pas.

Dois-je parler de l’intro ? Oui oui, car le Cercle Underground a innové pour cette sixième édition : ils ont placé une intro de 40mn avec présentations des crews, descente du plafond à la JD. Cool. Mais pourquoi ? Heureusement une démo des jurys (Joseph Go, Junior, Bruce et Caleaf) ponctuent chaque présentation. Des speakers d’habitude fort appréciés, me font ce soir entendre des échos tristement comique tel que  «Nous ne sommes pas au Jamel Comedy Club, faites entrez les danseurs !»

Un « Do you want ass music ? » me sort de mon doux rêve où le battle commencerait enfin. Quoiiii ? Mais que dit John Agesilas ? Ca devient carrément intéressant là !

Demi-finales house, popping, break et newstyle se succèdent..  mais l’ambiance conviviale n’est toujours pas au rendez-vous. Serait-elle restée dans l’ancienne salle ?

En House : les battles rendent fous, mais le public est toujours calme.

En popping : désolé mais je retiendrais Los Kassos vs Fiya House. On a eu la méthode Dukan, et ce soir la méthode Los Kassos (ou comment rappeler qu’«ici c’est Paname» en purgeant artistiquement les Anglais.) Babson a dit « C’est le pop qui va parler !». Ok mais ton «pop», il parle plus là : il s’excite. Du côté de Fiya House c’est tout de même à base du signe de « T’es mort », etc. Bref c’était chaud.

En break : Bad Trip vs Phase T, mais QUE S’EST T’IL PASSE ? Je n’ai jamais vu un mec faire autant le signe du pompage en UN battle. En tout cas, le man de Bad Trip a eu beau faire, Phase T a gagné sa place en finale et bim ! En signe de contestation, il n’ira pas serrer les mains.

En Hip-Hop : Dirty Underground crée la surprise en gagnant contre Serial Stepperz. Jolie surprise qui prendra fin en finale mais c’est déjà ça.

Ma compère Céline n’en peux plus de m’entendre commenter l’évènement, je le sais mais elle ne le dira pas : je la fais rire, c’est ce qui compte.

C’est l’entracte. Je commence à bouger partout. Je vois un cercle, je m’installe. Badness vs Criminalz. Il y a tension ? J’ai raté un truc ? Non, juste «Deyvron voulait danser et il a dit qu’il n’y avait que nous qui pouvait danser contre lui» dit Milo. Ok d’accord, quand les Criminalz s’ennuient, ils défient mais tout en sympathie; c’est coolax. Ça me permet de voir un petit Rubix, Deyvron, Waydi, Rochka, Cjm’s, Perf, Marius contre Milo, Luffy, Tonbee, Prince. Comme dirait Mister You, ça me dérange pas moi j’aime bien.

J’aime bien et je suis enfin réveillé et le publie aussi d’ailleurs ! Les finales vont commencer dans quelques minutes avec  en House, Afree House (winner) vs Sign H ; en Popping, West Gang vs Los Kassos (winner) ; en break, WPS vs Phase T (winner); en Hip-Hop, Dirty Underground vs Germany team (winner).

En observant bien, je me rend compte que les plus colorés ont gagnés (Afree House couleur pays, Los Kassos en rouge, Phase T en noir/gris, Germany Team en vert). Décidément, j’en aurai vu de toutes les couleurs aujourd’hui.

A cet instant de l’article vous pensez que j’ai terminé, et bien NON ! Je voudrais finir par quelques trucs importants, j’ai vécu beaucoup de première fois aujourd’hui :

–          Première fois que je vois des speakeurs faire des intros aussi longues !

–          Première fois que j’entends des gens dirent du Cercle « 15euros pour ça ?!»

–          Première fois que je kiffe autant un DJ (DJ Sam One je crois là, il nous a mit trop bien !)

–          Première fois que je faisais la queue pour un évènement (fallait que je le dise)

Sinon la salle était jolie, on a eu de très beaux battles, tout était au rendez-vous. Mais ma grande amie n’était pas présente.. Je me demande vivement où est passé mon amie l’Ambiance ? Surement dehors, à faire encore la queue pour rentrer à l’intérieur.

26 Replies to “[ Event ] Moi, mon cahier et mes cornes stylotés étions au Cercle Underground 6, vous savez ?”

  1. J’ai pas du tout aimé la façon du gars des bad trip. le gars et trop arrogant et franchement il ouvrait trop sa bouche pour rien — » il m’a soulé avec ces geste de pompage. Sinon a par ça j’étais comme toi concernant le Dj hahahaha !!!! Il nous a fait kiffé 👍

  2. Attente inacceptable manqur d’organisation. On arrive a 11h et cest ceux qui arrive vers 13h,14h qui nous passe devant dans la file! Est-ce logique et juste de creer une autre file de lautre cote d’ou on attend depuia des heures ce qui cree un gros bordel ou les gens se compresse et font des malaises, petite astuce definir une entree initiale ou on va laisser entrer les gens comme dans n’importe quel evenement ! L’organisation « à l’arrache » a vraiment ternie les prestations de qualites ! Faut arreter de penser hip hop cest gangsta on fait comme on le sent! Y avait tout pour que le hip hop soit bien mit en valeur tout autant que d’autres mais non ca na pas ete le cas!
    Apart ca: Belle salle, bonne musique, bon djs, danseurs talentueux, la presence d’un jury de choc! Tout pour passer une bonne journee ! Ah mince on avait presque oublie que john etait le speaker! « oh non il va tout gacher » bin ca a pas loupé!
    Choses a ameliorer: ne plus mettre un speaker atteint de tocs chronique (energy, energy, energy, energy, energy, energy,energy, energy), egocentrique a aimer s’entendre et se mater dans l’ecran. Petite info la plupart des gens present au cercle savent ecrire il n’est plus necessaire d’epeler les mots une dizaine de fois! H.O.U.S.E!
    Prendre des cours pour apprendre a parler au micro est d’un grand secours pour lui ou un cours de professionalisme ou on apprend que les rares fois ou on parle au public cest pas pour les agresser! Cest pas au public qui attend depuis des heures, de motiver les speakers mais cest bien aux speakers de le faire! Trop de blancs, des commentaires a faire entre les professionnel et pas devant le public comme si on etait a la petite mjc du coin!
    Ce john cest un pote a tout le monde, il est connu a amsterdam et ailleura mais au bout d’un moment nous on s’en fiche soit il est pro soit pas ! Il a definitivement plombé l’ambiance! Va prendre des cours aux etats unis ou a londres! Part tres loin au secours !!
    Sinon beaucoup

  3. Sinon des temps d’attentes interminablement long, des blancs qui du coup entraine d’autant moins le public! Faut enchainer pour que ca reste dynamique au bout d’un moment! Mais des cours d’animation au club med pourrait vraiment etre utile limite ! Le speaker qui dit etre fatigue tout comne nous, oui cest vrai que ca nous motive plus ca aussi! Mais appart ca laissez babson presenter tt seul ou appelez nasty je sais pas mais par pitie plus de john !!!
    Cest vraiment du gachis ! Et manque de respect ! On reste tous sur nos fins et les gens qui ne s’y connaisse pas vraiment en hip hop ont plus envi de revenir! Vous perdez des gens, vous perdez des tunes! Cest bien beau de tout prevoir en beau et en grand: plateforme qui descend du toit etc mais faut tout prevoir et finir les chosea jusqu’au bout sinon ca semble ridicule!

  4. ahahhhaahhahahaahha Lanina a tout dit!!!!!! et encore elle a omis les 20 minutes de pauses par demi finales et les 30 minutes entre les demi et les finales!!!!! le BATTLE DE L’ATTENTE!!!!!!!!

  5. Je trouve que cet article est un peu décalé quand même…
    A toutes tes premières fois…
    – Je ne sais pas si t’es déjà allé au cercle avant… mais les intros ne sont pas plus longues (je crois plutôt que comme t’as attendu trop longtemps avant, l’intro t’as paru une éternité). Et si les mecs ont envie de descendre du plafond, à ta question pourquoi j’ai envie de dire : pourquoi pas ? Donc les remarques qui servent à rien…
    – Je ne sais pas si t’es déjà allé au cercle avant, mais c’est pas la première fois que DJ Sam One nous met plus que bien…
    – Pour « les 15€ pour ça » ça c’est chacun son avis et son kiff. Je veux bien qu’on me dise 20€ pour le Who’s who c’est chaud… mais là faut pas déconner…
    – Et enfin, je ne sais pas si t’es déjà allé à un battle… parce qu’on fait toujours la queue…
    Donc quand je lis tes premières fois… je me pose des questions …

    Je suis d’accord que l’organisation de l’attente était bien foireuse. Des barrières auraient certainement dû être posées avant l’arrivée des gens… et les portes auraient dû ouvrir avant 14h.

    L’ambiance c’est aussi toi qui la fait… Donc si t’étais là juste en mode critique… forcément t’étais pas dans l’ambiance. L’ambiance était là. C’est toi qui a décidé de rester en marge de l’ambiance.
    Il y a eu une nouveauté : deux disciplines supplémentaires qui a fait qu’on a eu 2 battles en moins par rapport à la saison précédente. Mais ce qu’on a perdu, on l’a retrouvé ailleurs : le break c’était une tuerie. Le pop j’en parle pas…

    Voilà, c’est pas tout mais…
    Que la paix soit sur vous

  6. En général ceux qui lisent sur ce blog savent que ça fait même pas un an que je suis dans le milieu donc les éditions précédentes -hors Supreme- je connais pas. Cela ne m’empêche d’avoir tout le monde un avis et de vouloir l’exposer.

    « Je ne sais pas si t’es déjà allé au cercle avant… mais les intros ne sont pas plus longues (je crois plutôt que comme t’as attendu trop longtemps avant, l’intro t’as paru une éternité). Et si les mecs ont envie de descendre du plafond, à ta question pourquoi j’ai envie de dire : pourquoi pas ? »
    – Ils font ce qu’ils veulent, je le reçois comme je le sens. Ça m’a parue mystique, ma pote d’à côté à kiffer ! Heureusement que je ne suis pas obligée d’avoir le même avis que tout le monde. Pour beaucoup, ça a marché plutôt que cassé, et je le comprend bien.

    «C’est pas la première fois que DJ Sam One nous met plus que bien… »
    – Si tu le dis, en tout cas j’ai jamais autant lu de commentaires, de tweets, etc là dessus, donc je l’écris.

    « Pour « les 15€ pour ça » ça c’est chacun son avis et son kiff. Je veux bien qu’on me dise 20€ pour le Who’s who c’est chaud… mais là faut pas déconner… »
    – Cet article n’est pas constitué QUE de mon ressenti, il y a aussi des choses que j’ai entendu, que l’on m’a dites etc.. Je ne vais pas juger de ce qu’une tierce personne a dit, tout avis se contredit et je ne suis pas là pour ça. Perso, j’ai pas payé l’entrée du battle, je n’aurai même pas pu sortir cette phrase.

    « L’ambiance c’est aussi toi qui la fait… Donc si t’étais là juste en mode critique… forcément t’étais pas dans l’ambiance. L’ambiance était là. C’est toi qui a décidé de rester en marge de l’ambiance. »
    – Avant de venir écrire un article sur un battle, je viens vivre et voir un battle. L’article c’est pour mettre par écrit et en ligne ce que j’y ai ressenti. J’aime trop le Hip-Hop pour venir dans l’esprit de «Bon, je vais voir ce qui va mal se passer aujourd’hui». Prétendre que je me suis mise en marge de l’ambiance sans avoir été à mes côtés est juste mystique; malgré ce que l’article peut faire croire, j’ai crié, encourager et applaudis à beaucoup de moments.

    « Il y a eu une nouveauté : deux disciplines supplémentaires qui a fait qu’on a eu 2 battles en moins par rapport à la saison précédente. Mais ce qu’on a perdu, on l’a retrouvé ailleurs : le break c’était une tuerie. Le pop j’en parle pas… »
    – Ai-je écris quelque part que je déplorais l’intégration de ces 2 nouvelles catégories ? Mais j’adhère à ce que t’écris car c’était vraiment une tuerie, j’ai adoré ; elles sont bien entré dans le délire du Cercle et pour ma part, je préfère ainsi.

    Peace out :D

  7. Noooooon mais attendez là!!! Moi, je fais la queue, c’est une habitude. Mais non, désolée, entre le moment où les mecs sont descendus là (ce fut soit trop, soit pas assez… J’hésite… En tout cas, ce n’était pas ça, désolée pour ceux qui se sont laissés avoir si facilement) et le moment du premier battle… Wow… Il se sont beaucoup écouté parler, pour ne pas dire grand chose… Entre les blagues perso et leurs histoires de piment, de riz et de nounours en chocolat, franchement, j’ai eu la nausée. Et enfin, premier battle. Ça se chauffe bien :)
    Et pause.
    Sérieusement là?!! Vous savez comment faire monter une ambiance ou c’est comment?!!! Déjà vous parlez trop pour ne même pas réellement présenter les gens (et de toute façon, en France, les speakers se sentent obligés d’être plus ghetto que le ghetto et de saturer les mics dès qu’ils respirent)…
    Après, je dis pas, les battles, les djs m’ont fait sauter, crier, siffler et applaudir de folie!!!
    Mais l’orga de l’introduction, plus une autre intro, plus hey t’as pas encore assez attendu, il est 16h30, Ben on te met une autre intro, parce qu’on kiffe que l’événement prenne de l’ampleur…
    ??!!!
    Après, je connais Kiudee donc je sais que lorsque tu parles, ça n’est jamais pour ne rien dire… Donc c’est pour ça que je sais que non, tu n’as pas tout écrit… Et tu as eu raison, ça s’appelle une conscience professionnelle.
    Après, probablement que l’ambiance était différente entre le haut et le bas, mais j’étais à côté quand le mec à crié, excédé, d’arrêter le jamel comedy show là et franchement, je suis pas la seule à l’avoir kiffé pour ça…
    Et comme vous pouvez le voir, je n’ai pas besoin de leçons d’orthographe, pas besoin de m’epeler les mots… Par contre, je donne aux speakers un cours sur la gestion du souffle et le contrôle de leur voix quand ils veulent.
    Merci de m’avoir lue, peace.

  8. En gros, j’ai pas compris l’écart flagrant entre les mecs qui se saucent parce que leur event devient fat (et là, ils ont raison, le lieu était magnifique, même si je préfère le cabaret sauvage) et leur manque de professionnalisme… L’impression que c’était pas ou peu préparé en fait… Alors que je ne doute pas que chaque personne de l’orga ai donné son max, mais donner son max, c’est aussi savoir se taire et laisser la sauce prendre…
    Soit on se sauce et on assure carré carré derrière, soit on fait à l’ancienne, à la cool et on ne pète pas plus haut que son derrière en se faisant le kif perso de descendre du plafond…

  9. Bref je ne vais pas débattre 10 ans mais quand je lis ta réponse… 1 an ??? d’accord…
    Je trouve que ton article fait ressortir un manque de maturité, d’expérience, de réflexion, de construction, d’argument… qu’il y a un peu trop de sarcasmes (surtout pour une personne qui est là depuis un an)
    Je ne dis pas qu’il ne faut pas dire les choses, au contraire… mais faut prendre le temps de bien les dire, de les expliquer, surtout quand tu écris un article. Autrement, tu perds tout crédit. Parce que là c’est quand même la kermesse, ça part dans tout les sens… ça se contredit…
    Bref ne le prends pas personnellement. Je parle de ton article seulement. Et ça n’engage que moi.

    Que la paix soit sur toi ! :)

  10. Je le prends bien, même si c’est négatif: je suis contente que tu me donnes ton avis. Et surtout je trouve ça bien que tu parles juste de cet article, et pas de ma manière d’écrire « en général ». C’est la première fois que j’écris un article « à chaud » et première fois qu’on commente visiblement autant que ce soit sur le sujet ou sur ma manière d’écrire. J’ai plus l’habitude d’écrire des articles de réflexions et côté commentaires c’est toujours blanc :) Donc merci quand même.

    Et peace out :)

  11. Et les gens, faut faire doucemennnnnnnnt… vous avaient tellement la critique facile c’est ouf ! On dirait le jury de master chef qui en laisse rien passer !

    Je suis d’accord pour la fil d’attente et j’espère qu’ils le prendront en compte si le cercle se refait dans ce NOUVEAU lieu rappelons le (difficile d’anticiper)

    Si un speakeur vous a « saoulé » pas besoin de mettre toute l’organisation dans le même sac ! Quand vous allez a un event vous savez qui va présenter, donc si vous n’aimez pas John et Babson , bah allez à d’autres évènements! Babson est connu pour son humour c’est sa touch’ et le côté « ghetto » je ne vois pas de quoi vous parlez ???

    Pour la descente, Je ne pense pas que les mecs se saucent comme dit « cé » mais plutôt qu’ils ont profité d’une structure présente dans le lieu pour surprendre le public et faire une présentation des crews originales !

    Pour les pauses, visiblement les gens étaient plutôt content de se dégourdir les jambes et de pouvoir échanger avec d’autres danseurs. On est aussi là pour ça non ?

    Moi j’ai aimé la salle (même si moins chaleureuse à cause de sa taille) mais d’un autre côté on voyait bien, on était assis et on pouvait s’assoir en bas pour sentir d’avantage la sauce montée (comme d’hab quoi).

    Les prix au bar était plus que raisonnable !

    Et pour toute ta liste de première fois …tu sais c’est toujours un peu douloureux la 1ere fois ..mais on y prend du plaisir et les choses s’améliorent en apprenant de ces erreurs ! indulgence !

    Et surtout on parle de danse … de partage …. pour oubliez le quotidien alors please : PEACE !!! On a eu des bêtes de battle, des nouvelles catégories, des sons de guedin, les danseurs nous ont donné, l’event est cool et ambitieux !

    Bref jsais pas pourquoi je me fatigue … chacun son avis :)

  12. Perso, ce ne sont pas que les speakers qui m’ont soulé, comme je l’ai écrit… Et à priori non, je ne sais pas forcément qui s’en charge pour chaque event, même s’ils le font tous les ans, moi non. Je mettais en exergue un décalage très net que je ne suis pas la seule à avoir ressenti entre le sérieux de leur présentation et l’absence de sérieux de certaines parties de l’organisation qui décrédibilise, selon moi comme apparemment quelques autres, l’événement en entier, ce qui donc est dommage pour chacune des personne y ayant activement participé.
    Et la phase « ghetto » c’est parce que, justement, ils disposent d’un système de son performant, par rapport aux débuts de certains sur des amplis pourris (je ne connais pas leur vie en détail, mais nos oreilles se souviennent toutes de ce genre de phases) et pourtant, quand ils parlent, ça fait toujours son de rap de cave. Alors qu’il suffit de parler un peu plus loin du micro pour que le son sature moins et que les paroles soient audibles…
    DONC encore une fois, rien ne sert de faire les grands si on manque de professionnalisme…

    Pour terminer, j’ai bien kiffé l’event pour les performances superbes des danseurs, pour le son DE OUUUUUF, pour les gens présents. Mais l’ambiance fut ternie par ce décalage qui m’a empêché d’en profiter pleinement.

    Bisous bisous :)

  13. Maintenant, moi je suis ce que fait kiudee depuis un petit temps et je retrouve à chaque article sa vision juste, sans concessions, sans pommade inutile…
    Si babson ou john sont trop hauts pour accepter cette critique, alors ils nous donnent raison… Je n’ai vu dans leurs commentaires que private jokes adressées à leurs potes et les habitués… Ok drôles, carrément!
    Mais c’est justement le décalage qui m’a mise mal à l’aise.
    Pourquoi faire grandir un événement aussi bon, pourquoi faire du sérieux (laisser la bouffe et les bouteilles à l’entrée, mettre les gens dehors s’ils filment leurs potes, descendre du plafond, faire une intro d’intro d’intro, 15€ d’entrée) si c’est pour rester petits dans l’exécution (saturation du micro à l’ancienne, blagues certes drôles mais parfois incompréhensibles pour moi qui ne suis pas danseuse)???
    Alors qu’ils auraient pu profiter de leurs moments de speakers pour présenter le background des danseurs que nous allions voir par exemple, utile quand on veut étendre la renommée d’un événement au delà de ses frontières, inutile pour ceux qui connaissent déjà, comme quoi les avis hein…
    Il y avait aussi ces pauses là… Oui ça permet de marcher, pourquoi y en a pas eu entre chaque battle tant qu’on y est?…
    Bref. C’est dommage pour un événement aussi bien…

  14. cé ! On est là pour danser et partager c’est pour ça qu’il y a ces pauses ! Quand tu vas au JD tu restes pendant une journée entière sur ta chaise de peur de louper un battle, alors que là tu peux kiffer avec les autres spectateurs, aller manger, ou autre sans rien louper ! Moi je n’ai pas senti les speakers se la raconter, je n’ai pas non plus senti de private joke, je comprends pas tes critiques je crois en fait …

    Le hiphop c’est l’ouverture d’esprit mais bref …

  15. Je viens de lire le blog de la polémique et effectivement heureusement que j’ai relu 20 fois le titre pour un peu je me croyais dans le guide Michelin. Alors être novice dans le milieu demande un minimum d’humilité et de recul mais à la rigueur quand on se place comme « consommatrice » d’évènements je comprends.
    En revanche pour tous les autres, les acteurs du milieu j’aimerais juste vous dire que le confort que vous souhaitez vous pouvez l’avoir au ciné ou au théâtre, payer 15 euros pour un évènement qui se veut roots, qui n’est pas subventionné c’est un acte militant aujourd’hui. Les gens du Cercle Underground ne s’adressent pas aux consommateurs mais à ceux qui connaissent l’histoire de la danse Hip-Hop, qui se battaient dans des conditions encore plus difficiles pour simplement apercevoir un défi en priant pour que ca ne parte pas en sucette, eux savent que ce qui est bon dans un évènement c’est précisément le coté imprévu, artisanal parfois oui parce que le but est quand même de faire avec sa volonté et sa compétence EN FAISANT des erreurs, et oui dans le Hip-Hop comme dans la vie c’est encore la meilleure façon d’apprendre et de revenir plus fort, concept à la base même des battles faut il le rappeler ?
    Donc effectivement le spectateur consommateur n’aura pas plus d’empathie pour des bénévoles qui se mouillent que pour une lessive qui ne lave pas assez blanc mais entre nous la lessive je prends la moins chère ça me permet de mettre 15 euros pour soutenir un vrai évènement et surtout un projet.
    Tous les adeptes du service après vente et les inspecteurs des travaux finis, dites vous que malgré votre belle plume, vous ne faites que dire ce que d’autres ont dit immédiatement (j’en fais partie) avec respect pour le travail accompli, pour le show (parce que c’en est un aussi) perso je suis de culture africaine j’aime quand ça brille et je fais encore « ouaouuuuuu » devant un feu d’artifice.
    En tous cas les leçons ont été tirées mais sérieusement, les donneurs de leçon les mains dans les poches ou derrière leur clavier peut être simplement que le mot Hip-Hop ne se résume plus pour vous qu’à des techniques de danse, de chant ou de dessin ? Pour la majorité c’est un mouvement avec des gens qui essayent de construire positivement et malgré les difficultés plutôt que de céder au classique « on galère » sur un banc de cité. Tiens d’une certaine manière finalement c’est ça, restez sur le banc de la cité (pour les bi-neurones c’est une métaphore) nous on s’amuse, dans le froid, sous la pluie, avant et après les évènements et tant qu’on pourra on appuiera les initiatives comme celles du Cercle Underground parce qu’on kiffe cette galère ;-)

    PS : Message à l’attention du Cercle Underground, vous devriez revoir votre carte car le vin était un peu chaud et la déco un peu trop clinquante, comprenez moi je viens d’hériter d’une année de culture Youtube/Street Dancer/Hip-Hop je ne mange que dans les bons restaurants…

    PS2 : Petite question annexe, l’auteur de ce blog ne serait pas elle-même membre d’un groupe qui organise des évènements ? Juste pour savoir parce que la dernière fois j’ai vu un mec de Pepsi qui commentait du vrai Coca-Cola, j’ai trouvé ça bizarre.

    PS3 : Oui je sui ami avec l’organisation du cercle donc je connais les risques financiers, les galères de dernière minute, la travail d’acharné avant l’ouverture des portes juste pour gérer ces imprévus.

    PS4 : Je vous rappelle bien que mon message ne s’adresse pas aux consommateurs ? eux ont raison de râler, d’ailleurs vous ne trouvez pas que le goût du Red-Bull a changé ? il faut faire une pétition, c’est une atteinte grave à la culture Hip-Hop.

    PS5 : A bientôt ;-)

  16. Normally Dance should unite people that share same love…but when jealousy and envy take over unfortunately people can only talk and criticise just to put people and their events down….I come from abroad and i thought in my country was worse.. really full of jealousy…but i realize that envy is everywhere cuz everyone in our field want to be the best….but to be the best (dancer, organizator, artist…) u have to work and become great with your own FORCES….is not critizing and put people down that u’ll be great!…so let’s talk and critic less and share more!!!! Is NOT easy for anybody organize an event, is NOT easy to put lot of people together, is NOT easy to think about every detail…but is SOOOOOOOOOOO EASY TO CRITIC and PUT DOWN the work of the others!!
    Respect for people that come before us!!
    PEACE :)

  17. Ahahah un peu long comme commentaire mais j’ai TOUT lu ! Oui, je fais partie de Ghetto-style mais ce blog n’a rien à voir; je m’attache seulement à retranscrire en tant que public ce que l’on vit et perçoit. Sinon, j’espère que les autres liront ce que tu as écris. Peace out ! :)

  18. I don’t disrespect anyone, I love this battle but not this edition. I know that it can be difficult on some points and that’s not about what I made my « critic », it was more about what I felt when I was there. Peace out :)

  19. Je me permets de réagir à ton blog, et à certaines des remarques de ton article et des posts suivants
    Pour commencer l’attente avant le début de l’événement. Moi une de mes premières fois ça a été un JD à coubertin. Arrivée bien à l’heure dans l’espoir d’être bien placée (je te dis j’étais novice à l’époque!), ouvertures des portes 2 h plus tard, c’est la cohue et je me retrouve emportée par la foule écrasée contre une barrière. Ce fut ma première mais pas dernière expérience du retard « hiphopesque ». C’est vrai que l’attente c’est relou, surtout quand il fait froid. Sauf que plus tard j’ai été amenée à participer à l’organisation d’événements. Et la tu comprends mieux le pourquoi. Ouverture des portes à 14h, ca veut dire que tu as eu les « clefs » de la salle dans la matinée, parce que la veille il y a eu un autre evenement que le tien et que tu peux pas faire venir les techniciens qui travaillent pour le lieu à 4h du mat pour tes beaux yeux. Donc il te reste quelques heures pour réorganiser une salle qui n’est pas forcement prévue pour du hip hop, et parfois meme comme pour le cercle monter une scene, arranger des loges, installer la sono… Donc oui la gestion de la file d’attente dehors peut probablement être améliorée, après c’est pas parce que la queue sera gérée comme chez Mickey que vous trouverez l’attente moins longue.
    Concernant l’organisation, si je comprends bien vos commentaires c’est tout pourri parce que 1) il y a trop d’attente entre les battle 2) les speakers sont pas à la hauteur. Concernant ces deux points : oui il y a de l’attente entre les battle, et c’est tout l’intérêt de l’événement. Moi j’ai fait le tour pendant les pauses, et j’ai vu certes des gens assis en train de s’endormir (quelques uns), mais surtout des gens dans les couloirs en train de discuter, échanger, conseiller, et des gens dans la salle en train de danser, échanger, partager.
    Concernant les speakers chacun son goût, chaque speaker a son style et tu accroches ou pas. De la à remettre en cause toute l’organisation.
    Parce qu’après faire venir des danseurs de ouf (de France et d’ailleurs), des djs de ouf , un jury de ouf, et trouver une salle canon, pour vous ca ne fait pas partie de l’organisation ? vous croyez que tous ces gens ils sont juste passé par hasard à Saint denis, ils ont vu de la lumière sous un chapiteau et ils sont entrés ? Je dis ça par rapport au commentaire « l’impression que c’etait pas ou peu préparé ».
    Je suis tout à fait d’accord de donner son avis sur un evenement, les critiques ca fait toujours avancer, et je suis sure que la gestion de l’attente ou autres désagréments seront améliorés à l’avenir, mais ce qui me gene c’est de ne pas réussir à sortir du positif de ce blog. Si je n’avais pas été présente au cercle, en lisant les articles je me serai dit « et ben j’ai bien fait de pas y aller ». Mais comme j’y étais je me suis plutot dit « sommes-nous allées au même battle »? tu exprimes ton ressenti et tu as tout à fait le droit. moi j’exprime egalement le mien: j’ai kiffé.
    Donc oui il faut apporter des remarques et des idées pour améliorer les choses, mais la les premiers articles me donnent l’impression d’un flingage en bonne et due forme, comme si tout était à jeter.
    Il ne faut pas oublier que ce sont des évènements de ce style avec tous leurs défauts mais surtout toutes leurs qualités qui permettent aux danseurs de faire ce qu’ils aiment, et de nous en mettre plein les yeux. Les organisateurs ont taffé de ouf pour cet évenement. alors oui ce n’est surement pas parfait, mais pensez juste un peu à donner des points positifs. Parce que s’ils en sont à la 6eme édition et qu’ils ont changé de salle parce l’autre etait trop petite, c’est bien qu’il doit y avoir des bons points, non ?

  20. Il y a eu beaucoup de points, que j’ai d’ailleurs retranscris dans cet article. Apparemment, pas de manière assez.. explicite pour que cela ce remarque.
    Merci d’avoir exprimé ton opinion, peace out ! :)

  21. En fait le vrai problème de cet article est juste lié à ta position de critique consommatrice, après effectivement dans ce cadre là rien à dire, sinon dire à Babson de ne pas être Babson c’est lui demander de se nier, chacun à ses adeptes ou les autres, perso j’aime bien son humour franc et piquant je détestait Youval avant de changer d’avis et de le considérer comme l’un des seuls vrais speakers de battle. Comme quoi…

  22. Ok d’accord. Dis comme ça, je visualise mieux ce qui crée polémique si cela en est vraiment une. En espérant tout de même que les gens ne s’arrêteront pas qu’à un article d’events; parce que je ne fais pas que ça. Ecrire sur les events est complètement facultatifs vis-à-vis des réels écrits que je fais :) Voir l’article « meo opinion, mea culpa » qui parle aussi du Cercle Underground.
    Au fait, j’apprécie que vous ayez pris le temps de répondre quelque chose de constructif, donc merci :)

  23. Pour ma part, je suis pas mal tes articles car mine de rien, peux sont ceux et celles qui écrivent sur la danse hip hop. Je trouve la démarche plus qu’honorable. Par contre, comme pas mal de personnes, ce n’est pas cet article que je préfère. C’est pas évident d’écrire à chaud, car je pense qu’on pas le recul nécessaire. C’est un exercice intéressant, mais ça sert souvent plus à un premier « jet » qu’on va approfondir, reformuler, paufiner par la suite avant une publication. L’orga de battle, et je ne fais que répéter les dires précédents, comporte un nombre d’usage. Jusqu’ici, je n’ai jamais été à un battle qui a commencé à l’heure, c’est limite une tradition dans notre milieu… okay l’attente était longue, mais voyant comment ils couraient dans tous les sens, on sentait qu’il y avait une organisation et qu’elle gérait des imprévus. L’attente ensuite en salle, perso moi j’ai kiffé, tu tournes, ça danse sur la scène, ça papote, ça se check… Le battle n’est pas qu’un « spectacle de scène » . Pour moi le battle, c’est aussi de rencontre devenu intergénérationnel et le principe même c’est que ça danse PARTOUT. Donc oui pas mal de pauses, mais des pauses musicales avec des sons de dingo qui permettent aux danseurs de s’exprimer, et en même temps des espaces ou on s’entend pour discuter et une buvette pour que dalle. Oui une utilisation du lieu et du « show » mais qui n’aurait pas rêvé de descendre de ce plafond d’une hauteur de ouf avec Babson et John ?

    Pour les battles, on aime on aime pas, perso je supportais BADTRIP en break contre PHASE T car pour moi, plus de feeling et musicalité, même si pas au top top ce jour la. Si un des bboys a fait des signes de pompage à multiples reprises, ça m’étonnerait que ce soit en l’air !
    Et pour l’ambiance, tout le monde contribue à une ambiance, le public, les dj’s, les speakers… on y est aussi, nous public, pour quelque chose (spectateur passif??? qui attend gentillement le battle de l’année?). j’ai ressenti au départ une excitation de ouf, qui est assez vite redescendue. La sauce prend des fois, et d’autres moins.

    En tout cas, un énorme mérite à ces activistes, organisateurs qui mettent en oeuvre, se démenent à amener la danse (et la notre à 100%) dans un lieu aussi symbolique que l’école Fratellini: reconnue mondialement pour le Cirque. Et tout ça, sans subvention! Donc mettre 15 euros un battle comme celui ci, c’est contribuer au développement de la culture hip hop.
    Peace.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils