La plume de la danse Hip-hop
Events

[Event] « I feel good » | Session 2 Styles 2014 | @_STRITER

SHARE

Qu’est-ce que ça plaisir ce genre de journée ! Quelques mois que je rochigne à aller aux battles en France par manque de vibes, Athis-Mons m’en a donné à tout-va et j’ai même eu du rabe.

Venue sur un coup de tête communs avec Fabbreezy, c’est entre Ghetto-Styles qu’on s’en est allés pour la partie battle du Festival Session 2 Styles.

Oui, je dis bien Festival. Comme Meech n’a pas manqué de le rappeler en début d’évènement, la veille avait eu lieu des scènes slams, et après cette journée, aura lieu le Dimanche 8 Juin, une journée de shows auxquels, malheureusement, je n’assisterais pas.

Toute fois, je peux vous parler de ce qu’il s’est passé aujourd’hui : j’étais là, c’était extrêmement chaud. J’entends souvent cette réplique « Au-dessus c’est le soleil » mais vu comment certains danseurs ont brillés aujourd’hui, je pourrais pas dire que j’ai touché la lune, mais j’aurais au moins effleuré le soleil. Oui, j’abuses un peu ! Mais c’est moi qui écris, je fais ce que je veux.

Allez, commençons par le battle débutant où Enzo (THS) a clairement fait la différence avec un style que j’ai hâte de le voir développer ; je noterai aussi la progression de Cuty Swag (8 Mix).

Après une courte session afro où les speakers Meech et Dandyguel ont invités le public à se dégourdir les jambes en bougeant les hanches, est venu le tour du Seven to Smoke Tout-Styles où Lindsay (Badness) ainsi qu’Ulrich & Kanon, tout deux de Ghetto-Styles se sont imposés tour à tour. Les deux Américains invités ont eux, fait des passages intéressants.

C’est sur la victoire de la seule touche féminine de ce 7 to Smoke que se fait la transition avec le tant attendu Seven to Smoke spécial filles. Ladia Yates, l’invité du jour, tout droit venue de Memphis a fait un sans-fautes en gagnant contre les septs autres danseuses. En face, les Françaises se sont toutes bien défendues avec une mention spéciale pour Oomoo qui m’a fait kiffée, et Amira que je n’avais vue en live & dont la danse me parle particulièrement.

En parlant de quelque chose que j’aime tout particulièrement, j’aborde avec empressement le battle de Krump. Aujourd’hui, il me manquait mon tee-shirt « Can you handle the buck ? », alors à défaut j’ai soutenue deux fois plus chacun des krumpeurs que je connaissais (ou pas).

Meech le disait au micro : c’est une danse qui ne parle pas aux gens aux premiers abords mais qui mérite d’être connue et reconnue. Ok… Je ne vais pas déblatérer sur ce sujet mais je suis beaucoup plus éveillée face au Krump depuis que je m’y intéresse. Et l’initiative de montrer au public quelques pas de bases était une action pédagogique que j’ai appréciée : le public étant composé à majorité de non-danseurs, éduquer ceux-ci afin qu’ils puissent avoir des réponses à des questions que nous, initiés au monde de la danse, on ne se pose plus, est une chose à faire.

D’entrée on a eu un battle très chaud-bouillant opposant Snoop (aka Boy Mijo) à Cyborg (Real Underground). Je ne pense pas que j’expliquerais la défaite de ce dernier par les mêmes raisons que lui, « Il fait le singe, il gagne« , car j’aurais donné un passage supplémentaire. Le deuxième passage de Cyborg était bon & efficace, de même pour le premier passage de Snoop dont le perso en krump me ravie toujours.

Seush, tout droit venu du Sénégal, a fait sensation lors des pré-sélections : je me rappelais de lui lors de sa victoire au battle tout-styles du LRC face à Kanon et il ne m’a pas déçu. Revoir Wrestler danser après sa blessure, Coco (Madrootz) faire un passage avec beaucoup de prestance et Jamsy danser avec autant de force m’a fait plaisir : ce sont des danseurs que j’apprécie vraiment.

Mais ce que j’aime encore plus c’est voir Sniper (aka Kid NY / aka Luka, pour les intimes) danser. Je ne ferais pas son éloge au risque qu’on assimile cela à de la promotion vu qu’on fait partie du même groupe : Street Flow ; mais j’assiste à son évolution. Il a gagné le battle, après une finale fougueuse contre Snoop marquant sa 8ième victoire d’affilées. C’est un peu l’Undertaker Français du Krump en ce moment et je le félicite encore à travers cet article.

Cette journée riche en émotion et en transpiration s’est finit avec un call-out (soit un 1000% en traduction Hip-Hop) de Seush pour le juge krump Crush.

J’ai avalée tellement d’information et de belles images aujourd’hui que j’en ai oublié de manger. Choses que sur le chemin du retour, on s’est empressé de faire.

Au plaisir de revenir l’an prochain.

Big up à Meech, aux trois juges, à l’organisation (qui était carrée et à disposition), aux deejays : Kakashi en Hip-Hop et Spread Out en krump qui ont tout deux lancés des pépites. Vraiment niveaux sons ont a été servis, et bien sur à mes z’anmis pour la vibe.

WINNERS
– Seven to Smoke All-Styles : Lindsay
– Seven to Smoke Girls : Ladia Yates
– Krump : Kid NY

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils