La plume de la danse Hip-hop
Hip-Hop Social

F30 – Quelques rimes pour dénoncer un comportement qui ne rime à rien. (French only)

SHARE

J’ai finis par comprendre que les mâles du Hip-Hop pouvaient avoir des sentiments.

Etats d’âmes finalement moins rare que les gens qui payent en centimes.

Zaho dit que la roue tourne, mais ne parle pas des filles qui veulent vous la mettre à l’envers.

Le Hip-Hop serait devenu un magasin discount où elles viennent chercher avec qui s’envoyer en l’air ?

STOP ! Chez nous, le pain se trempe dans la sauce. Si tu veux un vrai mec Hip-Hop, arrête de te prendre pour Amber Rose.

Aucune jalousie. Seulement beaucoup de mépris.

Trop de fois, j’ai vu débarquer des Destiny’s Child aux battles. On ne gagne jamais rien juste en ayant une belle gueule.

Chercher l’amour chez les danseurs, ok. Parmi eux, se trouve sûrement des beautés.
Mais s’il vous plaît arrêtez de ne montrer que vos tarpés. Au final, vous passez surtout pour des tass-pé.

Vous détournez l’image que des filles bien ça existe. En les poussant au danger, à faire du hors-piste.
C’est bien beau de faire la fleur qui veut soutenir son pote “qui a trop de talent !
Mais depuis quand minauder est devenu autre chose qu’agaçant ?

Vous venez chasser sur notre ter-ter, avec vos comportements de chattes de gouttières. Mais la vie c’est PAS un kiwi !
Vous tirez, ça fait “Pan !”, vous les croyez dans vos filets. Raté. Comme des poissons, ils ont filé.
Vous avez pas compris ? Ceci est un pamphlet.

C’est déjà assez difficile de se placer dans ce milieu en tant que fille ou femme
Pour que des petites meufs ne rendent ce milieu encore plus infâme.

Vous semez la confusion avec celles qui, bien intentionnées
Voudraient découvrir ce milieu qui les intéressaient.

Votre mascara ne fait qu’agrandir votre regard.
Il ne change pas celui de ces pauvres gaillards.

Dans le Hip-Hop, vous pouvez trouver un mec bien.
Respectez-vous et vous en trouverez sûrement un.

Après, chacun ses goûts, je le conçois.
Les meufs comme ça me dégoutent, mais ça c’est moi.

J’ai fait L alors mes propos paraissent jolis.
Au final, je les aime vraiment pas beaucoup ces filles.

Join the discussion

  1. La Tchipie

    Reblogged this on TCHiiiP !!!.

  2. Pingback: Oomoo me donne 48 heures pour parler de moi (French version – English available) | STR!TER

  3. Secure Investments

    Your style is unique compared to other people I have read stuff from.
    I appreciate you for posting when you’ve got the opportunity, Guess I’ll just book mark this blog.

  4. Cha

    Chère Kiudee,

    Alors que je vagabonde sur ton blog, je tombe sur cet article dont je n’avais pas pris connaissance à l’époque. Et autant ne pas y aller par 4 chemins : il me fait mal au cœur, mais vraiment.
    Ce billet est un ôde au slut shaming – d’un sexisme sans nom. J’ai mal au cœur parce que je suis une femme, j’ai vraiment mal au cœur parce que tu es une femme.

    Alors je voudrais revenir sur ces propos :
    « s’il vous plaît arrêtez de ne montrer que vos tarpés. Au final, vous passez surtout pour des tass-pé. »  Ça s’appelle du slut shaming : attitude agressive envers les femmes dont le comportement sexuel ou l’attitude serait jugée comme « hors normes » […]Le slut-shaming consiste donc à faire se sentir coupable ou inférieure une femme dont l’attitude ou l’aspect physique seraient jugés provocants ou trop ouvertement sexuels […].

    « Vous détournez l’image que des filles bien ça existe. En les poussant au danger, à faire du hors-piste. » 
    –> C’est quoi « une fille bien » ? Celle qui ne se maquille pas, qui ne met pas de jupes ? Qui a une attitude que toi (ou un autre groupe de personnes) ne juge pas provocante ?
    Donc si je m’apprête pour sortir, parce que j’en ai envie je ne suis pas une fille bien ?
    Si j’ai une relation sexuelle avec un ou plusieurs partenaires (quand bon me/nous semble) je ne suis pas une fille bien ?
    J’aimerais juste comprendre. Qu’on me donne une définition. A partir de combien de partenaires je ne suis pas une “fille bien” ? Quelle doit être la longueur de ma jupe pour que je sois considérée comme « fille bien » ?

    « C’est déjà assez difficile de se placer dans ce milieu en tant que fille ou femme »
    –> Mais TU profite à cette difficulté. Toi-même tu conditionnes les femmes en 2 catégories : les filles bien (toi surement pour on ne sait quelles raisons) et les autres (ces salopes).

    « Votre mascara ne fait qu’agrandir votre regard. Il ne change pas celui de ces pauvres gaillards. »
    –> Tu sous-entend donc que les femmes ne se maquillent QUE pour plaire aux hommes, sans autre but que celui de ramener un mâle dans leur lit ? Donc si je mets du mascara ET une jupe qu’on me brûle en enfer…

    « Respectez-vous et vous en trouverez sûrement un. »
    –> Tu juges donc qu’une femme aux mœurs un peu légères ne se respecte pas. Elle n’a pas le droit de disposer de son corps comme elle l’entend (alors que les hommes….).

    « Les meufs comme ça me dégoutent, mais ça c’est moi. »
    –> C’est toi et beaucoup d’autres, malheureusement. Cet article ne fait que contribuer à une culture du viol (dont le slutshaming fait partie).

    Les femmes doivent être respectées dans ce milieu comme partout ailleurs. Et les respecter ça commence par ne pas porter de jugement sur la façon dont elles s’habillent, se comportent,…
    Une femme ne doit pas se faire insulter de « tass-pé » ou de « salope » parce qu’à tes yeux sa jupe est trop courte.
    Et ce n’est pas parce qu’une femme s’habille de telle ou telle manière qu’elle doit être prise pour une fille facile.

    Juges-tu les hommes à leur tenue ? Est-ce qu’un homme en short est un
    « mec pas bien » ? Ah non pardon c’st que les femmes.

    Je serais ravie d’en discuter un jour avec toi. Si je peux te faire comprendre que cette pensée est nocive pour les femmes, les hommes et pour toi alors j’aurais gagné quelque chose.

    Cet article est juste inacceptable. Qu’on cesse une bonne fois pour toute d’expliquer aux femmes ce qu’elles doivent porter et comment elles doivent se comporter.

    Merci de m’avoir lu jusqu’au bout !

  5. Kiudee Davie

    Salut Cha,

    J’ai tout lu et c’est vrai qu’à te lire, je vois ça différemment. Je comprends totalement ce que tu dénonces et en fait, je suis d’accord avec l’idée.

    Le truc c’est que lorsque j’ai rédigé cet article, j’avais clairement des visages, des noms en têtes et ces personnes sont réellement comme je le décris (même pire). J’ai rien du tout contre les filles/femmes qui viennent aux évènements en mode très féminine, ça leur va bien donc tant mieux mais comme d’hab, j’ai écris cet article à chaud après avoir vu une des filles que je décris.

    J’apprécie le commentaire. J’oublie que les gens ne savent dans quel état d’esprit, à partir de quelles histoires j’écris et du coup, l’interprétation change.

    Pas de soucis pour en discuter d’ailleurs :D

    Bonne soirée !!!

  6. Anonymous

    Hello Kiudee,

    Merci pour ta réponse et quel soulagement! J’ai été comme ça, plus jeune. C’est normal, la société nous apprend tous les jours à nous soumettre et à nous dévaloriser, faute d’avoir un pénis entre les jambes.

    Bref, soyons libres, soyons nous et aimons nous :) C’était la bisounours quote!

    A très bientôt!

Leave a Reply

%d bloggers like this: