La plume de la danse Hip-hop
Events

[ Event ] Ma journée de défaite au Vertifight 3ème Edition

SHARE

SMS n° 1: “Tu as déjà été au moins ?” Non.
SMS n° 2: “Tu sais que c’est de l’electro ?” Oui.
SMS n° 3: “Tu y vas OFF ?” Oui, après coup, j’aurais même pu répondre: Encore heureux.

Vite-fait il m’a prise pour une nulle mais bref, je suis déter à y aller & façon j’ai rendez-vous avec les photographes de l’événement. C’est la première fois que je vais dans un event Electro & ils sont pas à l’heure. Heureusement, j’y suis habituée. Sur mon cahier,  je me fais un mémo d’auto-stop: “Je ne ferais pas d’autre comparaisons avec le Hip-Hop”. Si j’y vais autant y aller dans l’esprit de découverte. Je les regarde un par un & plusieurs fois (j’analyse vois-tu): ils ont l’air content de se retrouver. Un nuage de “enfin notre event” se profile au dessus de leurs têtes.

J’attends toujours les photographes, qui finissent par arriver. On va manger. Bonne idée car j’avais faim. Après un (assez) long mais nécessaire passage au KFC du coin, on retourne au Stade Pierre de Coubertin. Easyment (nouveau mot) on rentre. Ils ouvrent leurs mallettes d’espions, en sortent des appareils photos décomposés, des trépieds hightechs. A côté, je prends mon cahier et mon stylo noir. Je suis du genre débrouillarde donc je les laisse en paix et je vais me poser dans la foule.

D’ailleurs, quelle foule ! Pas nombreux mais ils sont vifs les enfants.
Un speaker annonce les équipes qui viennent tour à tour se présenter accompagnés par leurs hymnes nationals. Portugal, Estonie, Italie, Espagne, Roumanie, Russie, Serbie, France etc.. Diversité de pays, c’est bien tout ça.

Parlons battle. D’habitude, je suis concentrée et j’ambiance. Mais en ce jour, j’étais plus impuissante qu’autre chose. Ils crient, ils applaudissent. Je regarde les gens mais ne vois pas le détail qui les a tant sur-excités. Sentiment de défaite.

Italie vs Portugal; France vs Espagne; les battles se suivent & mon front reste toujours perplexes. Je prends des notes, j’essaye de comprendre. J’y arrive pas, (re)sentiment de défaite. Le public s’exclame, et je me tasse dans mon micro-siège. Mes yeux brûlent, je frise le torticolis à force de regarder partout. Je me demande à quand la pause. C’est pas nul, c’est même vachement intéressant mais ils m’ont attaqués sauvagement. Je m’attendais pas à autant d’incompréhension. Je craque & je vais appeler le Tonton. Une conversation à la limite de la confession: “Je comprends rien..” mais je me suis connue plus tenace alors rebelote, je descend les petits escaliers & je me pose. Je tente un cri quand un danseur fait un truc que j’aime bien. Personne ne me suit. Ok d’accord, je m’arrête.

Mon cahier fait des In/Out dans mon sac car j’essaye de prendre quelques notes quand même; j’aimerais bien écrire un petit truc ce soir. Une équipe passe. Je les aime bien eux, ils sont énergiques mais ils perdent. Youval annonce que c’est la pause. D’accord chef, on ne me le dit pas deux fois. Je remballe, je dis “Au revoir” et je quitte. J’étais pas prête, faut que je me forme. Et surtout que je m’informe. Objectif en tête, je rentre tout de même sur une grosse défaite.

Vertifight 1 – 0 Kiudee

Je veux quand même savoir les résultats. Pour ça, j’ai mon nigga’s Twitter & par un joli tour de clics, j’apprends que:

Bravo c’est cool. *claps claps* J’essyerai ce soir de savoir qui ils sont exactement. En tout cas voilà, la troisième édition du Vertfight est terminée. Et là je vous dis à l’année prochaine ! Mais pas en mode “à toute”, mais plutôt en mode “L’an prochain j’égalise”.

____

Avant de vous laisser retourner à vos affaires, je tenais à dire que malgré le peu de temps que j’y ai passé, les danseurs participants m’ont vachement donné envie de m’y intéresser. De plus dans l’event, j’ai particulièrement apprécier la pureté de jugement des juges. Alors big up !

En attendant que vous ayez accès aux photos de l’event, regardez le récap de cette année par YakFilm!

PS. Désolée à ceux qui, sur Facebook, ont subit mon incompréhension totale via mes statuts ! :)

%d bloggers like this: