La plume de la danse Hip-hop
Events

[ Report ] Battle Up to the Liveness (Berlin)

SHARE

(More photos/Plus de photos)

Il est minuit, l’heure de… partir. Loin. Très loin.
It’s midnight, hour to go… far. Very far.

Du moins, c’est là où se trouve Berlin pour moi, Parisienne de souche.
At least, it’s where Berlin is settle for me, Parisian of origin.

On s’endort, enfin on essaye car on voit la lumière, celle que R-man met sur nous pour (qu’il puisse) rester éveillé. On ferme les yeux une seconde fois. Puis une troisième. Un sommeil agité et complique mais au final, on est arrivé.
We fall asleep, or we try because we see the light, the one that R-man puts on us for (that he can) remain awake. We close eyes second time. Then third. An agitated and complicated sleep but we finally we arrived.

Commence alors les heures de zonages dans Berlin  avec mes associés fidèles (Ulrich et Ketmo). Après un vif tour du centre-commercial avec DJ Enkisoul et mes assoc’, on fini seul, dans Berlin..
Begin then the hours of visit in Berlin with my faithful partners (Ulrich and Ketmo). After a short visit of the mall with DJ Enkisoul and my men, we’re finally alone, in Berlin..

C’est ainsi qu’on découvre des lieux magnifiques (hé les Allemands, faites des vidéos merde !) et des endroits pour manger comme par exemple Hakiki: 3,50€ le grec grave fourni, demandez à Rman. Durant nos heures de douces délinquances, on se pose au Starbuck pour avoir Internet, on s’extasie devant une girafe en Lego, on fait des vidéos ci-dessous, on s’éclate.
This is how we discover magnificent places (hey Germans, make videos !) and places to eat as for example Hakiki: 3,50€ the big kebab, ask Rman. For our hours of silly acts, we settle in Starbuck to have Internet, we go into raptures in front of a giraffe in Lego, we make videos below, we burst.

Il est 17h et nous nous dirigons vers E4 Location.
It’s 5 pm and we go towards E4 Location.

Plus tard, le battle commencera sous les néons d’une fête qui se profile. Car oui, il y aura une fête plus tard (after-party) organisé par Pascal, le créateur de la marque Deff. De ce fait, je porte un tampon où sont inscrits les mots « DEFF PARTY, More then crazy. Be there, be cool, be DEFF !! »
Later, the battle will begin under the neon of a party which is comin. Because yes, there will have a party later (after-party) organized by Pascal, the creator of the brand Deff. Therefore, I’ve a plug where we can read the words « DEFF party, More then crazy. Be there, be cool, be DEFF !! »

Les gens se compressent dans les mini-couloirs, mes pieds se compressent dans mes chaussures. Le froid. Je n’ai pas encore parlé du froid. Vous savez, j’ai regardé la météo avant de partir, je suis une fille je suis du genre prévoyante. Lorsque j’ai vu Rman en short, chaussette et tongues, j’ai directement sue que lui, non. Alors ensemble et pas prêts, nous bravons tous les cinq les -4°C de Berlin.
People compress in mini-corridors, my feet compress in my shoes. The cold. I didn’t speak about the cold yet. You know, I looked at the weather report before leaving, I’m a girl I’m of the kind far-sighted. When I saw Rman wear short, sock and tongues, I directly knew that he, not. Then together and not ready to the weather, we defy all five the -4°C of Berlin.

Ici, les gens sont cool et ne te dévisages pas lorsque tu dis « I only speak English ». Aux alentours de  19h20, les pré-sélections Hip-Hop prennent fin et j’apprend que je dois tenir la caisse pendant 20mn. Pr§s de 35minutes plus tard, j’y suis toujours. En plein rôle mi-secrétaire, mi-caissière, je prends mon plus belle accent afin de faire honneur à la langue de Shakespeare et dire avec sourire: « it’s eight euros ».
Here, people are cool and don’t stare at you when you say « I only speak English ». Near 7:20 pm, preselections Hip-hop come to an end and I learns that I have to hold the cash register for 20mn. 35minutes later, I’m still there. In my role of half-secretary, half-cashier, I take my most beautiful accent to honour the Shakespeare’s language and say smiling: « it’s eight euros ».

De retour, dans la salle made in Star Wars, je fais toujours des pieds et des mains pour bouger. Je devrais demander conseils aux Krumpeurs qui eux, de leur côtés, sont en pleine session. Je les regarde et je remarque avec amusements qu’à tout moment des têtes se retournent vers Tight Eyez comme pour attendre qu’il atteste ce qu’il voit. Je trouve ça marrant. Par contre, il fait toujours froid. En vocabulaire de battle, vous savez aussi bien que moi ce que ça veut dire. Non ? Cela veut dire que je n’ai pas encore crié. Alors je me chauffe, et je m’échauffe. Je lance des « Aïe aïe aïe » enchantés et joyeux, on me regarde, pas grave, je continue.
Back in the place made in Star Wars, I always move heaven and earth to move. I should ask advice from Krumpers which they, of them sides, are in session. I look at them and I notice with amusements that at any time heads turn around towards Tight Eyez as to wait that he gives evidence of what he sees. I find that really funny. On the other hand, it’s always cold there. In vocabulary of battle, you know what that means. No ? It means that I haven’t shouted yet. Then I warm up. I say some joyful « Aïe aïe aïe », they look at me, I don’t care,  I continue.

Que ce soit en Newstyle, comme en Krump il y a du niveau et ce ne sont pas les jurys Kanon, Tight Eyez et Grichka qui diront le contraire. Une finale Ben (winner) VS Isaac qui fait plaisir pour s’enchaîner avec une finale Boy Wave VS Madtrixx. Incroyable !! Mais… ce n’est pas fini ! Boy Wave étant gagnant, il affrontera en 2 rounds Monsieur Tight Eyez.
Whether it’s in Newstyle, as in Krump there’s level there and it’s not the judges Kanon, Tight Eyez and Grichka who will say the contrary. A final Ben (winner) VS Isaac who pleases to be linked with a final Boy Wave VS Madtrixx. Incredible !! But it’s not finished ! Boy Wave being winning, he’ll face in 2 rounds Mister Tight Eyez.

C’est chaud. Et je trouve cela incongru d’utiliser ce terme par un temps pareil.
It’s hot. And I find it improper to use this term by this weather.

Le battle se termine et il est temps pour nous de reprendre la route. Un dernier passage au MacDonald (où 2 menus coûtent le prix d’1 en France) et chez Hakiki, puis Paris nous revoilà !
The battle ends and it’s time for us to take back the road. A last passage in MacDonald (where 2 menus cost the price of 1 in France) and at Hakiki, then Paris here we are again !

Conclusion: je suis contente d’avoir fais ce voyage à bord de la voiture 367 du pilote Rman aka Air Fly, le DJ Enkisoul, et mes assoc’ Ulrich et Antoine SucréDoux. On a fait tellement de choses, que tout écrire serait impensable. Le genre de moments qu’il faut vivre plutôt qu’écrire. Merci à Yvan, et Kanon. Big up à P-Dog & Ballas ainsi qu’à tous les Allemands.
Conclusion: I’m satisfied made this journey aboard the car 367 with the pilot Rman aka Air(Sight) Fly, the DJ Enkisoul, and my men’ Ulrich and Antoine SucréDoux. We made so much things, that write everything would be unthinkable. The kindof moments which its necessary to live rather to write. Thanks to Yvan, and Kanon. Big up to P-Dog and Ballas as well as to all the Germans.

On se revoit en septembre pour le Ultimate Final Fusion Concept. Toujours à Berlin.
See you in September for Ultimate Final Fusion Concept. Always in Berlin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils