La plume de la danse Hip-hop
Events

[ Report ] #SSDK 2K13 – Day 5 & 6

SHARE

Cela serait bien trop peu si je vous disais que le Street Dance Kemp n’était qu’un camp. C’est une réelle thérapie qui met en éveil des facultés, des personnalités que chacun d’entre nous se tue à cacher lorsque nous sommes « à domicile ». Non pas que nous soyons ici étranger à nous-même, on se retrouve plus libéré. Vous voulez des preuves ? Je vais vous en donner trois.
It won’t be enough if I just tell you that the Street Dance Kemp is only a camp. It’s a real therapy which stimulates faculties, personalities whom each of us try to hide when we are « at home ». Not that we are here foreign to ourself, we just find ourselves more free. You want proofs ? I am going to give you three.

Preuve 1 : Un des créateurs du krump au charisme certain, et au visage fermé a winer avec des danseuses.
Preuve 2 : Au Snowbitch, tout le monde a fait du zouk
Preuve 3 : Même les non-danseurs ont finit par rentrer dans les cercles en fin de semaine
Proof 1: One of the creators of the krump with charisma, and a closed face make a close dance with female dancers.
Proof 2: At the Snowbitch place, everybody made zouk dance
Proof 3: Even the non-dancers came into the cyphers at the end of the week

Pour certain la thérapie est telle qu’il en ressorte plus accompli au vu du parcours qu’ils ont fait lors des fameux battle du SDK :
Ulrich, quart de finaliste Hip-Hop Homme
Mel’s, demi-finaliste Hip-Hop Femme
Creesto, quart de finaliste Popping
Faboo, finaliste House
Kid NY, demi-finaliste Krump
Ghetto-Style, demi-finaliste Team Battle
For some, the therapy was so intensive that they now feel more confidente thanks to their path during the SDK battle: 
– Ulrich, quarter of final Hip-Hop Male
– Mel’s, semi-finalist Hip-Hop Female
– Creesto, quarter of final Popping
– Faboo, finalist House
– Kid NY, semi-finalist Krump
– Ghetto-Style, semi-finalist Team Battle

Et puis, il y a ceux qui nous ont cachés leurs dons pour « contrôler la zone » : les techniciens de surface (aka Candyman et Prince). L’un venait pour la première fois au SDK et repart avec le trophée en House et une sélection en Locking. L’autre (re-)venait au SDK (re-)mettre en jeu son titre en Popping et en a profité pour (re-)balayer Kite et (re-)partir avec son titre.
And there’s those who hide their gift for « controle the area » : the cleaners (aka Candyman et Prince). The first one came for the first time at the SDK and leave being the House winner and selected in Locking. The second one just back again at the SDK to put (again) in title of Popping Winner in the game, sweep up (again) Kite and won (again) in Popping.

Mais STOP ! Jouons à un jeu : Ils se saignent pendant minimum 6 passage, gagnent dans leurs catégories mais regrettent aussitôt d’avoir gagné, qui sont-ils ? Les gagnants.
Pourquoi ? J’ai regardé pour vous en exclusivité ce qu’ils gagnaient et ce que comporte ce fameux sac qu’on leur remet avec décision des jurys : un disque plaqué doré, deux longs débardeurs surdimensionné, des autocollants, des flyers ET un poster !!
But STOP ! Let’s play a game : They give from themselves during minimum 6 moves, win in their categories but regret immediately having won, who are they ? The winners.
Why ? I looked for you exclusively at what they won and what contains this famous bag that we put back to them after the decision of the judges: a golden plated record, two long dockers oversized, stickers, flyers AND a poster !!

On dit quoi aux organisateurs ? J’ADORE COMMENT VOUS LES REMERCIER. Bien sur, certains diront que le SDK agit comme un tremplin mais pour un événement dont le seul moneyprice est un pochette-surprise, le poster paraît bien ridicule.
What do we tell the organizators ? WE LOVE HOW YOU THANKS THEM. Of course, some of you will say that the SDK acts like a springboard but for an event whom the only money price is a surprise package, the poster seems ridiculous.

Toute la semaine, l’équipe Française a su profiter de l’environnement pour se ressourcer, se retrouver et donner le meilleur d’eux-même, on mérite mieux que ça.
All the week, the French team enjoyed the place to recharge their batteries, be together and give their greatest, we worth more.

Bien entendu, il y a une fin à tout. Après des soirées mouvementées, marquées hier part des sessions dancehall -avec Two Face, Candyman et Djylo-, kuduro et zouk ; des batailles d’eau ; des instants grignotages qui durent 24 heures ; des fous et des rires ; il est temps de « back home » avec tout plein de bon souvenirs et de bonnes rencontres parmi lesquelles figurent nos voisins Allemands (s/o Two Face, Shadow).
Of course, there’s a end of everything. After dope partys, with yesterday dancehall session -with Two Face, Candyman & Djylo-, kuduro and zouk ; water games ; 24 hours instants of eating : crazys guys and laugh ; it’s time to « back home » with a lot of good memories and good meetings among which there’s of German neighbors (s/o Two Face, Shadow).

Paris, on se voit demain dans la journée pour le Red Bull Beat It !!
Paris, see you tomorrow in the day for the Red Bull beat it !!

WINNERS:
– House : Candyman (FR)
– Locking : Arvidos 
– HipHop Female : Martha (SW)
– Wacking : Calin
– Bboys : Ruffneck Attack
– Popping : Prince (FR)
– Hip-Hop Male : Alex (B)
– Voguing : Viktor
– Krump : Baby Grichka (IT)
– All Style Team : Tokyo Allstars (JAP)

PS. Vous voulez des « ultra-news » ? Bientôt vous verrez la nouvelle vidéo de YAK Film avec Creesto & Two Face ; et une autre avec Anissa.

PSS. Vous voulez voir des photos ? Hip-Hop Photography étaient là. Chekez ça.

Join the discussion

  1. Pingback: [ Video ] Candyman vs Hiro. The debate is open. | STR!TER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils